vendredi 27 avril 2007

Sarko/ Ségo comparons les programmes (partie 2 sur 3)

Quel candidat fait le plus confiance en l'homme?

Pour tenter d'y répondre, je compare les programmes de nos deux finalistes sur trois dimensions : l’éducation, la culture et l’immigration

Ce sont trois sujets importants puisqu’ils touchent à la capacité des individus (de tout âge et origine) de devenir autonome et de participer à la société . Donc à travers les mesures proposées on peut indirectement juger de la capacité des candidats à faire confiance à l'homme et à vouloir encourager ce que j'appelle son individuation c'est à dire sa capacité effective à devenir autonome ET responsable (autonome car responsable et responsable car autonome). L'individuation c'est évidemment le fruit de l'apprentissage de la vie ( ni un droit "exigible", ni un devoir).

2 catégories m’ont donc semblées utiles pour classer les mesures des deux programmes

  1. Mesures renforçant la responsabilité, l’initiative individuelle et l’individuation
  2. Mesures renforçant l’assistanat, le développement des pouvoirs de l’état ou limitant les libertés individuelles

Alors voici comment je classe les principales mesures contenues dans les programmes de nos deux finalistes (je rappelle que ce catalogue de mesure pars d'un excellent résumé qui a été fait par le monde et que tout le monde peut retrouver à l'adresse: http://www.lemonde.fr/web/vi/0,470@2823448,54883898,0.html).

NB : si vous n'êtes pas d'accord sur la manière dont j'ai classé telles ou telles mesures dites le moi, je suis ouvert au débat.

Education

Les mesures renforçant l’assistanat, le développement des pouvoirs de l’état ou limitant les libertés individuelles

Sarkozy

  • Prêts à taux zéro pour les étudiants contre l'engagement de suivre un programme d'accès à l'emploi.
  • Renforcement de l'éducation civique.
  • Augmentation du budget de l'enseignement supérieur de 50 %.
  • Doublement des places en IUT et en licences professionnelles.
  • Augmentation du budget de la recherche de 40 % d'ici à 2012.
  • Création d'un service civique de six mois, qui pourrait être rendu obligatoire après expérimentation.
  • Division par deux des effectifs des établissements les plus dégradés.

Royal

  • Mise en place d'un soutien scolaire gratuit pour tous les élèves.
  • Augmentation de 10 % par an du budget de la recherche.
  • Organisation d'états généraux participatifs de l'éducation.
  • Scolarisation obligatoire à 3 ans.
  • Révision de la carte scolaire pour démanteler les « ghettos scolaires ».
  • Généralisation des écoles de parents, création d' « emploisparents ».
  • Augmentation du budget des universités pour le porter en cinq ans au niveau de celui existant en moyenne dans les pays de l'OCDE.
  • Création d'un service public de l'orientation.
  • Création d'une allocation d'autonomie pour les jeunes, sous condition de ressources.
  • Recrutement massif de surveillants, d'infirmières scolaires et d'assistantes sociales.
  • Instauration d'un service civique volontaire pour les jeunes.
  • Dans les ZEP, pas plus de 17 élèves par classe en CP et CE1 ; financement supérieur de 25 % à celui des autres écoles.
  • Droit à la formation et à la reconversion inversement proportionnel à la durée des études.

Les Mesures renforçant la responsabilité, l’initiative individuelle et l’individuation

Sarkozy

  • Scolarisation de tous les enfants handicapés d'ici cinq ans.
  • Création d'une filière d'excellence de formation des enseignants en cinq ans.
  • Suppression progressive de la carte scolaire, simplification de l'inscription dans le privé.
  • Augmentation des bourses ; Les revenus des étudiants qui travaillent seront défiscalisés et ne seront pas pris en compte dans le calcul de leurs ressources pour l'attribution de bourses et de logements (le principe des bourses s'il est fondé sur le mérite est un excellent encouragement à l'individuation)
  • Création de filières d'excellence dans tous les lycées --les 5 % des meilleurs élèves rejoindront les classes préparatoires aux grandes écoles (je n'aime pas cette restriction au "5%" car cela ne fait pas confiance à la vocation mais bon)

Royal

  • Renforcement de l'enseignement artistique de la maternelle à l'université.

Culture et communication

Les mesures renforçant l’assistanat, le développement des pouvoirs de l’état ou limitant les libertés individuelles

Sarkozy

  • Augmentation du budget de la culture,
  • Accroître les obligations des chaînes de télévision publique en matière d'émissions culturelles.
  • Soutien aux droits d'auteur et aux droits voisins ; création d'une agence chargée de régler les litiges entre ayants droit et professionnels d'Internet.

Royal

  • Financement d'équipements culturels nouveaux par le biais des régions.
  • Taxation des revenus publicitaires des chaînes privées au profit de l'audiovisuel public.
  • Soutien à la création et à l'emploi culturel.
  • Création d'une Haute Autorité pour le pluralisme, nommée par le Parlement.(pas clair ce que cela veut dire ; quand l’état définit le pluralisme…

Les Mesures renforçant la responsabilité, l’initiative individuelle et l’individuation

Sarkozy

  • Suppression des freins au mécénat.
  • Gratuité des musées nationaux.

Royal

  • Renforcement des mesures anti-concentration dans la presse (NB: pas clair-- l'état étant lui même une force très concentrée cette mesure peut-être très négative et anti liberale)

Immigration et intégration

Les mesures renforçant l’assistanat, le développement des pouvoirs de l’état ou limitant les libertés individuelles

Sarkozy

  • Réforme des lois sur la laïcité : l'Etat pourra participer à la formation et au financement des cultes.
  • Mise en place de la discrimination positive.

Royal

  • Introduction de l'histoire de l'esclavage dans les programmes scolaires.

Les Mesures renforçant la responsabilité, l’initiative individuelle et l’individuation

Sarkozy

  • Modification du regroupement familial : un immigré ne pourra faire venir sa famille en France que s'il a un revenu provenant d'un travail et un logement décent.
  • Obligation pour les immigrés d'apprendre à lire et à écrire le français.

Royal

  • Régularisation des sans-papiers à partir de critères de durée de présence en France, de scolarisation des enfants, de l'existence d'un contrat de travail.
  • Création d'un visa permettant les allers retours multiples sur plusieurs années.
  • Rétablissement de la règle des dix ans comme critère de régularisation.

Conclusion : Si les deux programmes font une part trop grande à l’état, le contraste entre les deux candidats n’est pas franchement probant.

C’est peut-être en matière d’éducation que les deux candidats diffèrent le plus. Grace à la suppression de la carte scolaire et la non-prise en compte des revenus annexes dans le calcul des ressources des étudiants pour l'attribution de bourses et de logements, il me semble que le programme Sarkozy apporte quelques avantages concrets essentiels pour l’autonomie et la liberté de choix.

Mais à part cela on reste consterné par confiance en la capacité de l’état de réformer l’éducation nationale et par le recours aux sempiternelles et mêmes mesures de réformes et d’augmentation de budgets.

Ceci est encore plus aigu dans le programme de Royal ou l'on peut vraiment parler de tentation du « tout état » La aussi on peut parler de folie : quand les leçons des échecs passés seront-elles enfin apprises par cette gauche archaïque ?

Que ceux qui attendent de grand progrès au niveau de l’éducation, déchantent : avec ces deux programmes il n’y a que des miettes de changement à espérer.

Alors lequel des deux candidats fait toute confiance en l'homme ? Je vous laisse juger…

Une chose est claire cependant : que ceux qui s'inquiètent de l'arrivée au pouvoir de "sarko le facho" ne s'illusionent pas sur "ségolène".

En fait si je devais avoir un jugement sur les conceptions des deux candidats sur la relation entre l'état et l'individu, je les qualifierai, toutes les deux de légèrement "pétainistes". C'est d'ailleurs bien pour cela que je crois que vouloir présenter l'un des deux candidats comme "moralement supérieur" à l'autre me semble tout à fait excessif et partial.

1 commentaire:

cloclo a dit…

Je pense qu'il ne faut pas regarder les programmes comme des diamantaires scrutant la luminosité d'une pierre. Par pragmatisme, NS fera évoluer les propositions, et puis cette liste à la Prévert avait pour objectif de vendre le candidat, plus qu'autre chose.